lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Comment économiser à la rentrée ?

La rentrée scolaire représente un budget conséquent pour les parents. Avec l’aide de Familles de France, Touslesbudgets vous livre quelques conseils pour minimiser ces dépenses inévitables.

Les parents des 804 110 élèves qui rentreront en 6ème le 1er septembre 2015 débourseront, en moyenne, 190,42 euros pour les effets scolaires de leurs enfants selon l’association Familles de France. Faire des économies sur cette liste permet de consacrer un budget plus important aux frais annexes (abonnement de bus, inscription à la cantine, équipements sportifs, accessoires…). Plusieurs astuces peuvent faire baisser la facture.

Réutiliser les fournitures de l’année dernière

Premier réflexe à avoir, vérifier ce qui est réutilisable de l’année précédente. Pour les parents d’enfants soigneux, cela peut être une véritable opportunité. Patrick Chrétien, président de Familles de France, conseille de « ressortir le sac de fin juin et chercher les produits qui peuvent être réutilisés tels que les gommes, les doubles décimètres, les équerres et les classeurs. En plus d’être économique, c’est écologique ! ».

Comparer les prix

Pour les plus patients, rien ne vaut la comparaison entre les lieux de ventes. Certaines promotions peuvent se révéler particulièrement intéressantes. « S’il faut une heure pour faire tous les achats de notre liste de 45 produits dans un magasin, cela peut demander une matinée de faire le tour des magasins spécialisés, supermarchés et hypermarchés mais consacrer un peu plus de temps permet de faire de réelles économies », précise Patrick Chrétien. Il assure que sur certains produits, tels la gouache ou le crayon de papier, les prix peuvent varier du simple au triple entre dix distributeurs différents.

Se méfier des prix d’appel et des lots

« Il faut faire attention aux achats par lots et aux produits premiers prix qui ne sont pas d’assez bonne qualité. Cela ne sert à rien d’avoir cinq gommes pour un seul enfant ou un sac qu’il faudra remplacer au bout de quelques mois », présente Delphine Borne, chargée de la mission consommation à Familles de France.

Limiter les griffes

Un même produit peut voir son prix multiplié par cinq s’il représente un Minion, la Reine des neiges ou un joueur de football. « Il faut limiter les achats à l’effigie des héros, souvent plus chers mais pas forcément de meilleure qualité. Mieux vaut se mettre d’accord avec l’enfant auparavant pour le choix d’un seul produit griffé », préconise Delphine Borne.

Acheter en ligne ?

Les achats en ligne se développent, « en faisant attention sur Internet on peut faire baisser le coût du panier de 15 à 20% mais cela demande du temps pour comparer les produits et il faut bien faire attention aux frais de port qui peuvent faire remonter la facture », détaille Thierry Vidor, le directeur général de Familles de France. La fédération met en garde : les achats en ligne ne permettent pas d’évaluer la qualité du produit, et les sites ne sont pas toujours bien détaillés ou très ergonomiques. Le gain de temps n’est donc pas systématique.

Faire les courses sans les enfants

Le directeur général de la fédération recommande enfin de ne pas emmener ses enfants lors des courses de rentrée. « Ils n’ont pas forcément un raisonnement rationnel et peuvent influencer vos décisions au détriment du meilleur rapport qualité/prix », constate Thierry Vidor.

Marine Couderette – © PascalR – Fotolia.com

A lire aussi

Les Marseillais « ambassadeurs » de leur ville

Irene

A Strasbourg, une année universitaire à 12 000 euros

Irene

Où va l’argent des radars ?

Irene

Des aidants peu aidés

Irene

Le tabac fait tousser (aussi) votre budget

Irene

Cinq astuces pour rouler moins cher

Irene