lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Rénovation énergétique : quelles sont les mesures incitatives ?

Notez cet article

En dehors des gaz industriels émis, les installations énergétiques de nos logements constituent l’une des causes indirectes du réchauffement climatique. Pour contrer la situation, le gouvernement à travers des programmes prône certaines mesures visant à optimiser l’équilibre énergétique des habitats.

Elles prennent différentes formes selon l’objectif pour lequel elles ont été créées. Nous avons choisi de vous présenter dans cet article, l’essentiel de ces mesures d’accompagnement qui vous permettront de réaliser l’équilibre thermique de vos résidences.

Coup de pouce isolation et chauffage

Provenant de la loi POPE votée en 2005, le coup de pouce Isolation et Chauffage est un dispositif étatique destiné à aider les ménages à faibles revenus dans la mise aux normes de l’isolation thermique de leur maison. Grâce à ce programme, les citoyens français remplissant les conditions prévues peuvent acheter par exemple une pompe à chaleur à 1 euro.

Dans la pratique, cette aide est attribuée en fonction des revenus et du nombre de personnes composant le ménage. Il est important de notifier que la mise en œuvre de la loi POPE se fait à travers les acteurs du secteur, qui ont l’obligation d’accompagner tous les contribuables qui sont éligibles.

Vous n’avez cependant plus beaucoup de temps pour bénéficier de ce soutien de l’État. Il prendra fin en décembre 2021.

MaPrimeRenov

Classée parmi les programmes phares du gouvernement, MaPrimeRenov n’est rien d’autre qu’une aide au remplacement de chaudières fioul, qui possèdent un taux de pollution élevé. Le montant de cette prime destinée aux citoyens les plus démunis est fonction des revenus, et des travaux à initier dans le cadre du changement.

Pour en bénéficier, votre logement devra être vieux de plus de deux ans au moins, et considéré comme votre résidence principale. Mais ce n’est pas tout. Pour profiter de MaPrimeRenov, vous devez en faire la demande avant le lancement des travaux qui devront être réalisés par un professionnel RGE.

Créée en 2020, l’aide MaPrimeRenov changera de visage en 2021. En effet, elle ne tiendra plus compte des revenus. Uniquement le montant sera en fonction de ces derniers. Pour se retrouver dans les revenus, un code de couleurs a été mis en place.

Vous trouverez ainsi :

  • MaPrimeRenov Bleu ;
  • MaPrimeRenov Jaune ;
  • MaPrimeRenov Violet ;
  • MaPrimeRenov Rose.

À l’instar des autres programmes, la demande s’effectue en ligne.

Autres mesures

Le coup de pouce Chauffage et Isolation, et la MaPrimeRenov ne sont pas les seuls programmes destinés à aider les populations à avoir un bilan énergétique optimal. On peut également citer l’aide action logement.

Initialement conçue pour faciliter l’accès des salariés au logement, cette aide a été élargie depuis 2019 aux travaux d’isolation, ou de remplacement d’équipements de chauffage à fioul. Il peut atteindre les 20 000, et est surtout réservé aux travailleurs dont les employeurs participent au programme.

Il est quasi impossible de parler des soutiens gouvernementaux à l’amélioration énergétique sans aborder le dispositif « Habiter Mieux ». Gérée par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), cette aide est destinée à accompagner les citoyens qui souhaitent engager des travaux de rénovation thermique susceptibles d’apporter des gains de 25 % au moins.

Cette exigence sera revue à la hausse (35 %) en 2021. Le programme Habiter Mieux a été conçu pour les propriétaires aux ressources modestes, et à ceux d’entre ces derniers qui sont bailleurs. Voilà autant de dispositifs gouvernementaux qui pourront vous aider à équilibrer énergétiquement vos logements.