lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Les ventes de pneus hiver démarrent bien

Ils sont déjà là. Depuis le début de l’année, le site Allopneus.com, leader de la vente de pneus en ligne, a connu une hausse de 50% des ventes de ses pneus hiver. « La pleine saison commence dès septembre, explique Bruno Hetier, directeur marketing du site. De 5% de pneus hiver vendus au mois d’août, nous en sommes à 50% fin octobre ». Ce qui peut sembler prématuré pour certains paraît logique aux yeux des professionnels. Selon Allopneus, 80% des achats de pneus hiver sont « préventifs », le reste se faisant au gré des caprices de la météo. Et 2013 n’échappe pas à la règle : « Il y a une conjoncture post-traumatique, poursuit-on du coté du site. L’an dernier, nous avons eu beaucoup d’épisodes de froid et de neige qui ont laissé des traces dans la mémoire des automobilistes. Les pneus hiver s’utilisent jusqu’à fin mars, les gens veulent rentabiliser leur utilisation sur toute la saison ». Car le pneu hiver (de 60 à 130 euros l’unité sur le site) est en moyenne 20% plus cher que son homologue d’été, et peut entraîner une surconsommation de carburant de 5%. Quelques défauts en plus d’un léger « surbruit » et d’une usure plus rapide « qui se sont amenuisés », selon Bruno Hetier. Et qui n’ont pas empêché le site d’en vendre quelque 400 000 l’an dernier et d’espérer atteindre les 500 000 unités cette année. Pas de surprise au niveau de la localisation des ventes : « Si vous tracez une ligne entre Bayonne et Valenciennes, la grande partie de nos ventes de pneus hiver se fait à l’est », précise Bruno Hetier. Dans les Hautes-Alpes et en Haute-Savoie, par exemple, un pneu vendu sur deux est un pneu hiver.

La sécurité d’abord, le prix après

Chez Allopneus, la clientèle « de gros rouleurs qui se déplacent aussi pour travailler » privilégie les marques « premium » par rapport aux premiers prix. « C’est l’une des grandes tendances du marché, confirme Bruno Hétier. Les marques premium représentent 80% de nos ventes au détriment de celles moins connues ou premier prix. Le consommateur est très soucieux de sa sécurité, c’est un sujet empreint d’une certaine émotion ». A tel point qu’une grande majorité achète les pneus par quatre, suivant les recommandations de sécurité. En moyenne sur l’année, 2,6 pneus sont achetés par commande sur Allopneus, « sachant que les pneus d’été sont très souvent remplacés par deux ». Une fois commandé, le pneu est dans neuf cas sur dix monté par les soins d’un professionnel.
L’autre solution, le montage à domicile ou au bureau connaît « un réel engouement » sur le site. Pour à peu près la même somme (18 euros en moyenne), c’est là aussi un professionnel qui vient changer votre roue. Quelques idées -parmi d’autres- au « bon moment » pour acheter ses pneus d’hiver, avant que les produits les plus prisés ne soient en rupture de stock. Restera alors à se rabattre vers les pneus réchappés, des secondes mains qui, par méfiance envers l’occasion, peinent à trouver preneur en version « hiver ». Pas plus que les pneus « toutes saisons », qui ne représentent « qu’à peine 1% des ventes » d’Allopneus. L’avenir est donc tout tracé pour le pneu hiver, Bruno Hetier pariant même sur « un niveau technologique qui fera que d’ici dix à quinze ans, tous les pneus seront des pneus hiver ». La marge de progression existe : selon un sondage publié par le site mi-octobre, seuls 13% des 3 000 conducteurs interrogés ont déclaré être équipés de pneus hiver.

 

Lire aussi : le Top 10 des voitures les plus vendues en 2013

© Nneirda

A lire aussi

Grand Est : les habitants prudents sur la dépense

Irene

Gagner de l’argent en faisant ses courses

Irene

Herta, le goût du succès

Irene

Une cure de lumière pour passer l’hiver en forme

Irene

L’arrivée de bébé, un sacré budget

Irene

Location longue durée : un frein aux dépenses auto ?

Irene