lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Piscine : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Après plusieurs années difficiles pour la piscine en France, les ventes sont reparties à la hausse l’an dernier (+7.5%). Touslesbudgets.com distille quelques conseils et rappelle les informations utiles à ceux qui souhaitent investir dans un bassin.

La France compte 1,8 million de piscines privées (dont 1,1 million sont enterrées, selon les chiffres de la fédération des professionnels du secteur). En quinze ans, leur nombre a été multiplié par plus de 2,5. Touslesbudgets.com vous propose ses conseils et infos à connaître avant de vous lancer. Certaines pourront aussi être utiles à ceux déjà équipés.

Piscine hors sol ou enterrée ?

Au-delà de la question de l’usage que vous comptez en faire, deux marqueurs peuvent guider votre choix : « On s’oriente vers le hors sol parce que c’est moins cher, mais aussi parce que c’est facile d’installation et de démontage », explique Sébastien Carensac, rédacteur en chef du magazine Actu Piscine*. Les professionnels, poursuit-il, constatent que « souvent, les gens qui ont une piscine hors sol s’orientent par la suite vers une piscine enterrée ». Un bon test, peut-être, avant d’opter pour un structure plus « durable ».

>>> En 2016, le nombre de piscines vendues en France devrait à nouveau croître de 5.5%

Prix : de 100 à plus de 30 000 euros

Sur le hors sol, apprend-t-on sur le site guide-piscine.fr, les prix varient d’une centaine d’euros pour une structure gonflable à plusieurs milliers d’euros pour une piscine hors sol tubulaire.

Pour de l’enterré, n’hésitez pas à comparer les devis, souvent gratuits. Chaque type de structure a ses avantages. Le portail guide-piscine.fr liste les fourchettes de prix pour les piscines enterrées « prêtes à plonger » (tous les travaux sont effectués par le piscinier). Comptez, notamment, de 2 000 à 11 000 euros pour une piscine en bois, de 5 000 à 15 000 euros pour une piscine en kit enterrée, de 12 000 à 30 000 euros pour une piscine à coque et 20 000 euros environ pour du béton coulé. Une piscine à débordement ou un couloir de nage reviennent à 25 000 euros minimum. « On parle d’un bien, donc vous pouvez négocier, sur les dimensions du bassin comme sur ses équipements », insiste Sébastien Carensac. Pour qui « il vaut mieux s’y prendre tôt. La fin de l’été est le bon moment pour faire son devis et être prêt pour la saison suivante. C’est aussi une période plus creuse pour les pisciniers, où l’on peut mieux négocier le prix. ». Comptez, selon lui, entre deux et trois mois pour la réalisation de votre bassin, suivant la météo.

Vous voulez choisir vous-même la forme de votre piscine ? Le prix du terrassement effectué par un professionnel varie, selon guide-piscine.fr, entre 1 000 et plus de 5 000 euros.

>>> En 1980, la piscine moyenne des Français mesurait 72m² pour 1,80 mètre de profondeur. Elle mesure aujourd’hui 32m² pour 1,40 mètre de profondeur

Entretien : limiter la « punition »

Toutes les piscines ont besoin d’un minimum d’entretien. Selon Sébastien Carensac, il coûte en moyenne 450 euros par an pour un bassin enterré. Pour réduire la note, en utilisant moins de produits chimiques, il conseille « d’analyser régulièrement son eau pour vérifier que l’équilibre chimique soit bon. Il faut aussi adapter son filtre en fonction de l’utilisation de la piscine et de la température ». L’été, un coup d’œil par semaine devrait suffire. Contre les saletés ou les feuilles, les robots (300 à 1 000 euros) ou les abris (lire par ailleurs) peuvent aider.

Dans un futur proche, les nouvelles technologies pourraient, elles aussi, devenir votre allié. De jeunes entreprises françaises développent des outils installés dans les bassins qui, reliés à votre téléphone portable, vous alertent en cas de niveau de PH ou de température de l’eau anormaux. Certaines promettent d’économiser plusieurs dizaines d’euros par an.

>>> Entre 1980 et 2015, le volume d’eau utile au remplissage d’une piscine a été divisé par trois

Une réglementation à suivre

La piscine hors sol de plus de 10M² devient un bâti si vous la laissez dans votre jardin plus de trois mois dans l’année. Elle est alors soumise à une autorisation de travaux (auprès de votre commune). Au-delà de 100m², elle nécessite un permis de construire. Les règles sont les mêmes pour les piscines enterrées : autorisation préalable obligatoire pour les bassins compris entre 10 et 100m², permis de construire au-delà.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune, disponible en mairie. « Il y a des communes qui interdisent certaines formes prédéfinies de piscines ou les formes libres », prévient Sébastien Carensac. Pensez également à déclarer les abris qui dépassent 1,80 mètre de hauteur et à vous informer sur les modalités de rejet de l’eau.

Enfin, toute structure durable qu’elle devient, votre piscine enterrée doit être déclarée aux impôts.

>>> On estime que 90% des piscines sont utilisées au maximum 150 jours par an (étude zodiac piscine). La durée moyenne de baignade est de 44 minutes pour un adulte, de 62 minutes pour un enfant**

Des équipements de sécurité obligatoires

Une piscine enterrée doit posséder au moins un équipement de sécurité. Au choix : une barrière de protection, un système d’alarme sonore, une couverture de sécurité (bâche) ou un abri (type véranda) recouvrant intégralement le bassin. Gare à l’oubli : il peut vous coûter jusqu’à 45 000 euros d’amende. Les équipements, eux, coûtent une centaine d’euros pour une barrière de protection. Prévoyez à partir d’une vingtaine d’euros le mètre carré pour une couverture de sécurité et entre 7 000 et 25 000 euros pour un abri.

>>> Le parc d’abris pour piscines est de 180 000 actuellement en France. Il s’en est construit 13 650 nouveaux en 2015 (contre 8 300 en 2003)

*actu-piscine.fr est le magazine en ligne des professionnels du secteur

**étude Zodiac, La piscine au cœur du bien-être de la maison

Benjamin Hay – © papinou – Fotolia.com -© wolfelarry – Fotolia.com – Instagram Cote Piscine

A lire aussi

La maison en bois gagne du terrain

Irene

Comment bien faire construire sa maison

Irene

5 choses à savoir pour donner un coup de neuf à sa cuisine

Irene

HomeExchange : « Nous avons réinventé l’échange de maisons »

Irene

« Nous avons réinventé l’échange de maisons »

Irene

5 alternatives insolites pour devenir propriétaire

Irene