lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Quel prix pour les lentilles de contact ?

Touslesbudgets.com se penche sur le prix des lentilles de contact. Une étude de l’association de consommateurs CLCV dénonçait cet été des écarts allant du simple au double entre les points de vente, qu’il s’agisse d’opticiens ou de pharmaciens.

Le confort ou l’esthétisme. C’est ce qui pousse environ quatre millions de Français à porter des lentilles de contact, régulièrement ou ponctuellement. Un dispositif dont le prix peut être multiplié par deux d’une enseigne à l’autre, selon une étude de l’association de consommateurs CLCV*. « Certains points de vente privilégient la marge, d’autres le nombre. Pour de nombreux opticiens, les verres de contact sont considérés comme des produits d’appel, permettant de vendre autre chose », assure Vincent Perrot, animateur santé et responsable de l’étude.

Sur l’une des boites observées, elle relève un écart allant 70 euros chez un opticien de Mérignac (Gironde) à 128 euros chez un autre à Tourcoing (Nord). « C’est un marché très concurrentiel avec une guerre des prix, explique Alain Gerbel, président de la Fédération des opticiens de France (FOF). Les lentilles sont devenues un produit de consommation, sur lequel il peut y avoir un écart de prix de 5, 10 ou 15%. »

Reste la différence de prix entre magasins physiques et Internet, qui représente près du tiers des ventes du marché. Là aussi, la CLCV pointe l’élasticité des prix, parfois réduits de moitié sur le web. Les sites de vente en ligne, notamment, ont contribué à faire baisser les tarifs de l’ensemble des distributeurs, reconnaît le président de la FOF. Pour Alain Gerbel, toutefois, « ces sites marchent au prix d’appel. Sur leurs dix meilleures ventes, les prix sont plus bas que chez l’opticien. Sur le reste de l’offre, soit l’écart de prix est faible -et cela revient plus cher avec les frais de port- soit ils sont plus élevés ».

Le consommateur, quoiqu’il en soit, a intérêt « à faire le tour des opticiens (…) avant d’opter pour le magasin le moins cher. Acheter des lentilles ne nécessite aucun conseil de la part de l’opticien, puisque vous venez avec votre ordonnance et repartez avec des boites qui sont les mêmes dans tous les circuits », ajoute Vincent Perrot.

Moins cher à l’année que des lunettes ?

Selon la fédération des opticiens, « 70 à 80% » des porteurs de lentilles sont des porteurs occasionnels. Chez Optic 2000, l’un des poids-lourds du secteur, on identifie bien le profil du client, « une femme, dans plus de 60% des cas, plutôt urbaine et âgée de moins de 35 ans », précise son directeur des achats Jean-Luc Favène.

Si le port des lentilles est soumis à ordonnance, le client a le choix entre les marques. Celles de distributeurs, « 20 à 30% moins chères » que les autres du côté d’Optic 2000, représentent ainsi la moitié des ventes de l’enseigne. Pourtant, selon Jean-Luc Favène, « le prix n’est pas primordial » dans la réflexion de l’acheteur. « Nous vendons des lentilles mensuelles qui reviennent à dix euros par mois avec le prix de l’entretien (lire l’encadré). Un budget d’environ 200 euros par an, cela revient au même que pour des lunettes », insiste le directeur des ventes. Voire moins cher : le prix moyen d’une paire de lunettes de vue dépassant 450 euros.

Pour le président de la fédération des opticiens, les prix ne devraient pas continuer de baisse : « Les lentilles ne peuvent pas être moins chères, vu la faiblesse des marges dessus ». En France, elles sont remboursées par l’Assurance maladie à hauteur de 60% sur la base d’un forfait annuel fixé, par œil, à 39,48 euros quel que soit le type de lentilles.

==> Aller plus loin : 6 pistes pour économiser sur le prix des lunettes

Le prix des produits de nettoyage -aussi- en question
L’étude de la CLCV pointe également un grand écart entre le prix des produits de nettoyage pour lentilles. Tout au long du boulevard Diderot, à Paris (XIIe arr.), entre opticiens, pharmacies et parapharmacies, l’association a relevé des tarifs allant de 12,5 à 18,95 euros pour un flacon de la marque Renu (360ml). Là aussi, elle recommande « de faire jouer la concurrence » et d’acheter ces produits, si possible « par packs de trois ou quatre si [le consommateur] veut faire des économies sans changer de produit ».

*étude menée du 15 novembre au 31 décembre 2014 dans douze départements. Trois types de lentilles mensuelles ont été choisies au hasard : les Biofinity multifocal (Cooper Vision), les Proclear multifocal toric (Cooper Vision) et les Softlens 59 (Baush & Lomb). Comparatif mené auprès de 44 opticiens et pharmaciens et de 18 sites internet

Benjamin Hay – © ptnphotof – Fotolia.com

A lire aussi

Soins, réparations : économiser grâce aux apprentis

Irene

Le spa a atteint les sommets

Irene

Préconscient définition ?

Irene

Des pistes pour supporter le coût des soins vétérinaires

Irene

Bébé s’équipe aussi sur le Web

Irene

Qu’est ce que la neurologie ?

administrateur