lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Ces enseignes qui font le choix du e-commerce multicanal

Alors que le e-commerce progresse d’année en année, certaines enseignes s’appuient sur leur politique numérique pour attirer les clients dans leurs boutiques. Une démarche dite « multicanal » qui séduit les consommateurs français qui ne veulent pas choisir entre faire leurs courses devant un ordinateur et dans une boutique physique.

>>> Galeries Lafayette

Lancé en décembre le service « click and collect » permet de commander son produit en ligne sur le site Internet des Galeries lafayette, ou depuis un mobile, pour être ensuite livré gratuitement dans n’importe quel magasin de l’enseigne. Les clients pourront aussi profiter de cabines spécialement mises à disposition pour essayer l’article commandé, de conseils personnalisés, de services de retouches et d’écrans tactiles pour imprimer en toute autonomie les étiquettes de retour. L’idée principale étant de faire venir les clients dans ses magasins.

>>> FNAC

Faire du lèche-vitrines sur Fnac.com depuis son ordinateur ou sa tablette, puis retirer son achat dans une boutique Fnac près de chez soi, c’est possible depuis le mois d’août. L’enseigne française vient de lancer son service « click and collect » qui permet de venir en boutique chercher les produits achetés en ligne, on parle alors d’achats Ropo (Research Online, Purchase Offline). Or, selon l’institut BCG, le chiffre d’affaires Ropo serait trois fois supérieur à celui de l’e-commerce pur.

>>> Mc Donald’s

Après les bornes de prise de commande et le service à table, McDonald’s propose de réserver leur repas en ligne et de venir le chercher dans les restaurants. En ligne, le paiement s’effectue par carte bancaire ou le service paypal. En revanche, les clients doivent passer sur une borne dédiée à la commande en ligne « easy check-in », ou sur une borne classique pour valider leur commande et le paiement (en scannant le QR Code ou en composant le code à six chiffres de la commande). Pour récupérer leur repas, ils passent par le comptoir dédié aux commandes sur les bornes.

>>> Feu Vert

Pour permettre à ses clients de commander en ligne et d’avoir leur produits pêts en magasin, Feu Vert a fait le choix de confier à l’éditeur de logiciels web to store Proximis la mise en place d’une plate-forme « click and collect ». Aujourd’hui en place dans plus de 80% des boutiques de l’enseigne, le projet suscite une adhésion des centres auto alors que jusqu’à présent le site marchand de Feu Vert était perçu comme un concurrent.

>>> Darty

Dans ses boutiques, Darty met en place des casiers « click and collect » pour permettre à ses clients de retirer le produit acheté en ligne, à peine 1 heure après la commande. Un service ultra-rapide dans un environnement design et high-tech déjà en place dans pratiquement toutes les boutiques de la marque et destiné à faire revenir en boutique des clients, qui pour le petit électroménager avaient tendance à acheter sur les sites de ventes en ligne spécialisés.

>>> Rossignol

La marque de ski vient d’activer la fonction e-Commerce sur son site Internet. Et la marque incite doublement les consommateurs à se faire livrer en magasin : non seulement la livraison est gratuite dans les points de vente relais, mais Rossignol offre 10 € par tranche de 100 € dépensés sur le site, en bons d’achats valables dans le magasin relais désigné par le client. Plus de 200 de ses distributeurs ont accepté de devenir des points relais pour la livraison des articles commandés sur son site.

 

A lire aussi

Et si notre budget vacances augmentait cette année ?

Irene

Comment économiser sur ses prothèses auditives

Irene

Ces applis pour payer moins cher

Irene

Le bricolage se conjugue au féminin

Irene

Comment Internet oblige les magasins à se réinventer

Irene

Tout à petit prix : la formule gagnante d’Hema

Irene