lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Un service de notaire 2.0

Pour les vivants, il n’est jamais facile de parler de préparer sa mort. Difficile d’y penser lorsqu’on est encore en bonne santé. Deux jeunes entrepreneurs Français ont décidé de créer sur internet le site Edeneo, un service pour permettre au défunt de stocker ses dernières volontés et aux héritiers d’avoir accès à son patrimoine, notamment numérique : « En 2009, après un décès dans ma famille, j’ai vu comment il était difficile de récupérer certaines données auprès de différents services comme les assurances, les banques ou de gérer les divers accès internet et intervenir sur les réseaux sociaux par exemple. C’est là qu’est née l’idée d’Edeneo et du coffre-fort numérique », explique Gaël Perdriau, l’un des deux fondateurs.

2 témoins choisis qui devront signaler votre décès

L’idée est simple : « Le site permet de reconstituer l’état patrimonial de la personne inscrite, ses différents comptes, ou ses contrats d’assurance pas toujours identifiés par les héritiers. Elle peut aussi indiquer des consignes précises sur le choix de la sépulture, le don d’organe, décider de transmettre des photos ou des documents à certaines personnes, et choisir elle-même ce qu’elle veut faire de ces différentes pages ou comptes existants sur le web », détaille le jeune dirigeant. Pour s’inscrire, rien de compliqué. Il suffit de désigner 2 témoins qui devront signaler votre décès auprès d’Edeneo qui ira alors vérifier en mairie. À vous de désigner le ou les destinataires de votre coffre-fort numérique. « Nous nous sommes également associés avec des assurances comme Axa ou Aviva pour qu’ils proposent à leurs clients d’utiliser notre service de coffre-fort numérique lorsqu’ils signent un contrat » précise-t-il.

29,90 € par an ou 299 € à vie

Un véritable notaire 2.0 qui n’a cependant pas de valeur légale. « Nous proposons de l’aider à gérer avec son client une partie de patrimoine très souvent ignorée, délaissée ou sous-évaluée. De plus, tout ce qui est stocké via notre site, photos, vidéo, documents… peut être intégré à un testament sans qu’il soit nécessaire d’effectuer de fastidieuses recherches pour le reconstituer », se justifie Gaël Perdriau. Évidemment, tout cela a un coût. Pour les services d’Edeneo, il y a 2 formules, une à 29,90 euros par an et l’autre de 299 euros à vie. C’est d’ailleurs cette deuxième offre qui a séduit Christelle, qui élève seule ces deux enfants à Givors, près de Lyon : « Les circonstances de la vie m’ont fait réfléchir à la mort. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer et je ne veux pas que mes enfants se retrouvent à tous gérer seuls. Ce site me permet de leur laisser des documents, des consignes, mes comptes… Et c’est surtout moins contraignant et moins cher qu’un notaire ».

« un bon moyen de s’assurer que ses volontés seront respectées »

Une démarche que cette mère de famille a eu du mal à faire comprendre autour d’elle : « La plupart des gens n’ont pas envie de penser à ça ou ont du mal à faire confiance à un site internet. Ce sont des questions intimes, c’est souvent délicat d’en parler ». Christelle a néanmoins convaincu une de ses collègues d’utiliser ce site. Elle s’ajoute aux 3000 inscrits que déclare Gaël Perdriau. Un nombre en augmentation, mais qui ne lui permet pas de vivre de cette activité. « Notre but est de tranquilliser les vivants et de faciliter la vie de ceux qui restent à la suite d’un décès. Notre plate-forme est interactive et entièrement sécurisée. C’est donc un bon moyen de s’assurer que ses volontés seront parfaitement respectées. C’est notre engagement » conclut-il.

A lire aussi

Les garages au grand coeur

Irene

« Une véritable course contre la montre pour être prêt à temps »

Irene

6 sites de location pour un mariage moins cher

Irene

Les étudiants en manque de soins

Irene

Hans Anders veut casser le prix des lunettes de vue

Irene

Les Marseillais « ambassadeurs » de leur ville

Irene