lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Le préconscient englobe des informations qui se trouvent à la porte de la conscience.

Le préconscient englobe des informations qui se trouvent à la porte de la conscience.

Elles sont tapies dans l’inconscient mais peuvent très bien se révéler…

On peut l’assimiler à la mémoire inconsciente qui rassemble ces données que l’on emmagasine au fur et à mesure et qui surgissent quand on s’y attend le moins.

Préconscient : entre conscient et subconscient

Découvrez les secrets du préconscient et son lien avec le conscient et le subconscient

Définition du préconscient

Le préconscient est une bulle psychique qui se trouve à mi-chemin entre la conscience, inconscience et subconscience.

Elle est toutefois située plus près de la conscience. Il s’agit d’informations et de pensées qui sont présentes mais de manière plutôt confuse.

Vous n’en avez pas (encore) pris conscience. Ces données qui sont plus ou moins importantes sont donc tout à fait disponibles pour la conscience et qui peuvent émerger à tout moment.

Celles qui ne se dévoileront pas deviendront du domaine de l’inconscient ou du subconscient.

Même si vous ne savez pas que ces informations sont présentes, quelque part, elles influencent votre vie.

Elles ont un impact sur votre façon d’agir, votre manière de penser mais aussi sur votre comportement.

Comment fonctionne la préconscience ?

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la préconscience, il faut connaître celui de l’inconscience.

En fait, toutes les informations inconscientes sont susceptibles de se révéler à la conscience. Mais il s’exerce une censure qui les en empêche.

Cette dernière  a trait à la pertinence de ces données, à leur utilité ou encore leur importance.

En fonction de tout cela, les données vont émerger ou non. Dans le jargon, il est question de « refoulement ».

Mais même en passant le barrage, elles se retrouvent d’abord dans la préconscience. Elles sont bien présentes dans l’esprit mais il faut toutefois gratter un peu pour en prendre connaissance…

© FreeDigitalPhotos.net

Subconscient et inconscient sont des concepts qui reviennent très souvent sur mon blog. C’en est d’ailleurs le thème principal.

Il faut savoir qu’il s’agit de deux aspects bien distincts de votre personnalité qui jouent des rôles différents mais complémentaires.

Subconscient et inconscient : différentes et similitudes

Alors, quelle est la différence entre subconscient et inconscient ?

Les différences entre subconscient et inconscient

On a généralement tendance à confondre subconscient et inconscient. Il s’agit pourtant de deux choses bien distinctes.

L’inconscient englobe tous les automatismes : mouvements, gestes et réflexes que vous exécutez machinalement sans réfléchir et vous en rendre compte.

Ça englobe notamment la respiration, la marche ou encore la parole. Ce sont des habitudes que vous reproduisez jour après jour de façon inconsciente.

Pour sa part, le subconscient englobe toutes les informations et événements enregistrés au fil du temps (de façon consciente mais surtout inconsciente).

Il s’imprègne de tout sans rien rater. C’est à ce niveau que sont ancrés les croyances, les peurs, les traumatismes, les frustrations, les préférences, les blocages…

En définitive, il s’agit d’éléments qui influent sur vos décisions et réactions en arrière-plan.

Impacts du subconscient et de l’inconscient

Si inconscient et subconscient sont différents, ils ont tous les deux des fonctions essentielles.

Le premier vous permet de vivre de façon autonome et d’être opérationnel dans les différents domaines de la vie.

Vous n’avez pas à réfléchir et à vous concentrer sur plusieurs choses à la fois puisque l’une d’entre elles est automatique.

C’est ainsi que vous pouvez, par exemple, parler tout en vaquant à vos tâches ménagères par exemple.

Le subconscient peut (doit) être votre allié. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs techniques (présentées sur ce blog justement) pour communiquer avec lui et exploiter sa puissance.

© Dream Designs – FreeDigitalPhotos.net

Conscient, subconscient, inconscient ? Je sais qu’on en a déjà parlé il y a quelques jours.

Mais à la demande des lecteurs, on va un peu revenir le sujet.

Et cette fois, on va prendre notre temps !

Conscient subconscient inconscient : Différence entre subconscient et inconscient…

Car entre subconscient et inconscient, la différence est subtile mais elle existe bel et bien.

Qu’est-ce que l’inconscient ?

Comme je l’ai déjà dit, l’inconscient représente tout ce qui n’est pas conscient !

Elle englobe tous les comportements qui viennent sans qu’on se rende compte.

Quelques exemples :

  • La succion du nouveau-né, personne ne le lui a appris dans le ventre de sa mère.
  • Le tremblement, la chair de poule lorsqu’il fait froid.
  • La respiration 

Ce sont des choses qui nous viennent naturellement, sans qu’on sache vraiment comment !

Ces réflexes sont hors de notre champ de conscience, mais ils se produisent quand même !

Conscient, subconscient et inconscient : Et le subconscient, c’est quoi ?

Le subconscient peut être considéré comme un deuxième inconscient.

A la différence près que les comportements qu’il provoque n’apparaît pas comme par hasard de nulle part !

Ils sont dus au vécu de la personne, à toute une vie d’expérience.

Exemple :

  • Une fois qu’une personne s’est fait brûler, elle s’éloigne automatiquement du feu lorsque celui-ci est trop près.
  • Une fois qu’elle s’est fait mordre par un chien, elle peut souffrir de cynophobie
  • Une fois qu’elle a le cœur brisé, elle pourra avoir des problèmes relationnels toute sa vie

Le subconscient conserve tout en mémoire. Et conditionne la manière de penser, le comportement des gens en fonction de ce qu’ils ont vécu.

Surtout pendant leur enfance.

Conscient, inconscient, subconscient : En résumé…

On peut dire que l’inconscient est la source de tous nos réflexes innés. Tandis que le subconscient, nos réflexes acquis.

Ainsi, l’inconscient peut se réveiller et devenir conscient. Ce qui n’est pas du tout le cas du subconscient.

J’espère avoir été un peu plus clair ;-).

Mais pour plus de précision, lisez ceci : « La subconscience : Ce que vous devez savoir sur votre subconscient… »

Nokhoog_buchachon © freedigitalphotos.net

Conscient, inconscient et subconscient prêtent souvent à confusion.

Raison pour laquelle j’ai décidé de mettre les points sur les « i » une bonne fois pour toutes.

Découvrez quelle est la différence entre conscient, inconscient, subconscient…

Conscient inconscient subconscient : Quelle différence ?

A tout de suite !

Conscient, inconscient et subconscient : Qu’est-ce que la conscience ?

Le conscient est l’état de veille par lequel nous percevons la réalité.

Etre conscient, prendre conscience…c’est connaître et reconnaître tout ce qui nous entoure. Ce que nous pouvons voir, sentir et toucher.

C’est aussi ce qui nous permet d’agir selon notre volonté, en toute connaissance de cause.

Il représente également notre système neuroendocrinien et englobe nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos réflexions.

Bref, tout ce dont nous pouvons avoir conscience.

Conscient, inconscient, subconscient : Qu’est-ce que l’inconscience ?

L’inconscient représente tout ce qui n’est pas conscient. Ce n’est pas le subconscient.

C’est un état de veille par lequel nous agissons, nous fonctionnons sans aucune réflexion, sans penser…

On dit souvent que c’est la boîte noire de l’Homme. Il renferme tout ce que nous sommes et dont nous ignorons même l’existence.

Nos fantasmes, nos tendances…qui peuvent être à la fois créatrices ou nuisibles.

Ce qui se passe sous le coup de l’émotion ou de la colère par exemple.

Souvent, « on ne se rend pas compte » de ce qu’on fait.

Conscient, subconscient et inconscient : Qu’est-ce que la subconscience ?

Le subconscient est l’état de veille qui se trouve tout juste entre conscient et inconscient.

Malheureusement, il passe souvent inaperçu, car il est brouillé par ces deux compères.

Il représente 90% de notre mental et est donc le plus puissant des trois.

Car il joue le rôle d’exécutant. Sans analyser, il réalise tout ce que le conscient perçoit. Que ce soit en positif ou en négatif.

Ce qui le rend particulièrement perceptible mais également redoutable.

Fonctionnant comme une énorme base de données, il retire des leçons de toutes nos expériences.

Et provoque en nous l’automatisme, les réflexes acquis.

Justement, « Exploitez la puissance de votre subconscient ! »

KROMKRATHOG © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

A lire aussi

Onychophagie : Vous pouvez arrêter de vous ronger les ongles…

Irene

la suggestion hypnotique

Irene

Lutter contre la calvitie : Avez-vous testé l’hypnose ?…

Irene

Traiter le psoriasis naturellement ? Pourquoi pas !

Irene

l’asthénie fonctionnelle

Irene

Comment soigner de l’eczema par la puissance du subconscient ?

Irene