lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Conscient subconscient inconscient : Différence entre subconscient et inconscient…

Conscient, subconscient, inconscient ? Je sais qu’on en a déjà parlé il y a quelques jours.

Mais à la demande des lecteurs, on va un peu revenir le sujet.

Et cette fois, on va prendre notre temps !

Conscient subconscient inconscient : Différence entre subconscient et inconscient…

Car entre subconscient et inconscient, la différence est subtile mais elle existe bel et bien.

Qu’est-ce que l’inconscient ?

Comme je l’ai déjà dit, l’inconscient représente tout ce qui n’est pas conscient !

Elle englobe tous les comportements qui viennent sans qu’on se rende compte.

Quelques exemples :

  • La succion du nouveau-né, personne ne le lui a appris dans le ventre de sa mère.
  • Le tremblement, la chair de poule lorsqu’il fait froid.
  • La respiration 

Ce sont des choses qui nous viennent naturellement, sans qu’on sache vraiment comment !

Ces réflexes sont hors de notre champ de conscience, mais ils se produisent quand même !

Conscient, subconscient et inconscient : Et le subconscient, c’est quoi ?

Le subconscient peut être considéré comme un deuxième inconscient.

A la différence près que les comportements qu’il provoque n’apparaît pas comme par hasard de nulle part !

Ils sont dus au vécu de la personne, à toute une vie d’expérience.

Exemple :

  • Une fois qu’une personne s’est fait brûler, elle s’éloigne automatiquement du feu lorsque celui-ci est trop près.
  • Une fois qu’elle s’est fait mordre par un chien, elle peut souffrir de cynophobie
  • Une fois qu’elle a le cœur brisé, elle pourra avoir des problèmes relationnels toute sa vie

Le subconscient conserve tout en mémoire. Et conditionne la manière de penser, le comportement des gens en fonction de ce qu’ils ont vécu.

Surtout pendant leur enfance.

Conscient, inconscient, subconscient : En résumé…

On peut dire que l’inconscient est la source de tous nos réflexes innés. Tandis que le subconscient, nos réflexes acquis.

Ainsi, l’inconscient peut se réveiller et devenir conscient. Ce qui n’est pas du tout le cas du subconscient.

J’espère avoir été un peu plus clair ;-).

Mais pour plus de précision, lisez ceci : « La subconscience : Ce que vous devez savoir sur votre subconscient… »

Nokhoog_buchachon © freedigitalphotos.net

Conscient, inconscient et subconscient prêtent souvent à confusion.

Raison pour laquelle j’ai décidé de mettre les points sur les « i » une bonne fois pour toutes.

Découvrez quelle est la différence entre conscient, inconscient, subconscient…

Conscient inconscient subconscient : Quelle différence ?

A tout de suite !

Conscient, inconscient et subconscient : Qu’est-ce que la conscience ?

Le conscient est l’état de veille par lequel nous percevons la réalité.

Etre conscient, prendre conscience…c’est connaître et reconnaître tout ce qui nous entoure. Ce que nous pouvons voir, sentir et toucher.

C’est aussi ce qui nous permet d’agir selon notre volonté, en toute connaissance de cause.

Il représente également notre système neuroendocrinien et englobe nos pensées, nos sentiments, nos émotions et nos réflexions.

Bref, tout ce dont nous pouvons avoir conscience.

Conscient, inconscient, subconscient : Qu’est-ce que l’inconscience ?

L’inconscient représente tout ce qui n’est pas conscient. Ce n’est pas le subconscient.

C’est un état de veille par lequel nous agissons, nous fonctionnons sans aucune réflexion, sans penser…

On dit souvent que c’est la boîte noire de l’Homme. Il renferme tout ce que nous sommes et dont nous ignorons même l’existence.

Nos fantasmes, nos tendances…qui peuvent être à la fois créatrices ou nuisibles.

Ce qui se passe sous le coup de l’émotion ou de la colère par exemple.

Souvent, « on ne se rend pas compte » de ce qu’on fait.

Conscient, subconscient et inconscient : Qu’est-ce que la subconscience ?

Le subconscient est l’état de veille qui se trouve tout juste entre conscient et inconscient.

Malheureusement, il passe souvent inaperçu, car il est brouillé par ces deux compères.

Il représente 90% de notre mental et est donc le plus puissant des trois.

Car il joue le rôle d’exécutant. Sans analyser, il réalise tout ce que le conscient perçoit. Que ce soit en positif ou en négatif.

Ce qui le rend particulièrement perceptible mais également redoutable.

Fonctionnant comme une énorme base de données, il retire des leçons de toutes nos expériences.

Et provoque en nous l’automatisme, les réflexes acquis.

Justement, « Exploitez la puissance de votre subconscient ! »

KROMKRATHOG © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

A lire aussi

Comment utiliser les pouvoirs du subconscient de Joseph Murphy

Irene

Dr Joseph Murphy, passionné du subconscient

Irene

Migraine menstruelle : La visualisation mentale peut l’arrêter !

Irene

la suggestion hypnotique

Irene

Peur : La phobie des papillons peut paraitre ridicule.

Irene

Auto hypnose pratique ?

Irene