lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Pour communiquer avec le subconscient et induire des changements positifs, vous pouvez entrer en transe hypnotique.

Pour communiquer avec le subconscient et induire des changements positifs, vous pouvez entrer en transe hypnotique.

Ceci peut se faire sous l’égide d’un thérapeute spécialisé mais il est aussi possible d’opter pour l’autohypnose et le faire en solo.

Entrer en transe hypnotique pour communiquer avec le subconscient

Comment entrer en transe hypnotique et garder le contrôle sur votre destin ?

Entrer en transe hypnotique : l’état à atteindre

Contrairement aux idées reçues, être en transe hypnotique ne signifie pas être totalement endormi et ne plus être conscient de rien.

Plus précisément, l’hypnose ou l’autohypnose permet d’entrer dans un état de détente extrême tout en restant éveillé.

En fait, c’est cet état dans lequel vous vous trouvez lorsque vous êtes tellement concentré à faire une chose que vous êtes pratiquement détaché de la réalité (vous n’entendez plus rien notamment).

Il existe d’ailleurs différentes sensations et émotions qui indiquent que vous êtes « en transe ».

Vous êtes détendu émotionnellement et physiquement (les muscles sont relâchés). Une agréable sensation de paix vous envahit.

Les pensées bousculent et vous ressentez un regain de créativité.

Il est possible que les yeux se mettent à bouger (les paupières étant fermées). En même temps, vous percevez différemment votre environnement).

Exemple d’exercice pour entrer dans une transe hypnotique

Pour expérimenter cet état hypnotique, débutez la séance par quelques respirations profondes avant de fermer les yeux.

Concentrez-vous ensuite sur vos différentes sensations (chaleur, texture, bruit, odeurs…) sans jamais bouger.

Une fois que vous êtes en transe, vous pouvez converser avec votre subconscient en envoyant notamment des suggestions positives.

Au terme de la séance, vous devez sortir de la transe en douceur. Il est recommandé d’inverser le processus pour ne pas se sentir harassé.

Imaginez le processus qui vous a permis d’entrer en transe hypnotique et prenez le chemin inverse. Vous pouvez pratiquer cet exercice aussi souvent que vous le souhaitez (pouvez).

© FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Les techniques d’induction hypnotique, ça vous parle ?

Maintenant que vous savez comment se déroule une séance d’hypnose, j’aimerais vous parler d’une étape en particulier : l’induction.

Pressés d’apprendre ? Avant d’entrer le vif du sujet, j’aimerais vous livrer ma propre définition de la dite étape.

Connaissez-vous les techniques d’induction hypnotique ?

Qu’entend-on par induction hypnotique ?

C’est la toute première étape de l’hypnose proprement dite, la phase pendant laquelle l’hypnothérapeute emmène son sujet vers l’état hypnotique.

Lors de cette induction, le thérapeute utilise le pouvoir des mots pour inciter l’individu à se relaxer avant d’entrer en transe.

Les techniques d’induction se comptent en centaines mais on peut les catégoriser en deux types : l’induction courte et l’induction longue.

L’induction hypnotique courte et directive

Les termes courts et longs font référence au temps qu’il faut pour mettre le sujet dans les meilleures dispositions.

L’induction hypnotique courte peut durer de quelques secondes à quelques minutes et l’hypnotiste utilise la « technique de confusion ».

Il incite son sujet à penser à des choses très différentes et variées pour surcharger son esprit, l’individu est vite confus et sera plus enthousiaste à l’idée de se relaxer.

L’induction hypnotique longue et permissive

Cette catégorie regroupe les techniques qui peuvent durer entre 20 à 25 minutes, on l’appelle également induction permissive.

Les techniques d’induction hypnotiques longues sont toujours suivies d’une étape d’approfondissement de la transe.

Théoriquement, cette méthode fait entrer le sujet dans un état hypnotique plus profond par rapport à la méthode courte, elle permet de mieux visualiser.

Comment choisir le type d’induction à l’hypnose ? C’est à l’hypnothérapeute de voir la méthode qui est appropriée à votre personnalité et à votre problème.

Au cours de mes recherches, j’ai vu que la méthode courte et directive peut provoquer un blocage, une résistance chez certaines personnes, ce qui n’est jamais le cas avec l’induction hypnotique longue.

Photo © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

  • inductions hypnotiques sur la confusion

A lire aussi

Autosuggestions positives et pouvoir du subconscient

Irene

Respiration rebirth pour libérer des émotions refoulées

Irene

Lutter contre la calvitie : Avez-vous testé l’hypnose ?…

Irene

L’autosuggestion Coué pour atteindre ses objectifs

Irene

Le lien entre cerveau et conscience est indéniable.

Irene

Liste de pensées positives : comment créer vos suggestions ?

Irene