lemouvementassociatif-centre.org
Image default

Le vigneron Laurent Habrard veut aider l’ASPAS à protéger 16 hectares de vie sauvage

Notez cet article


Laurent Habrard, vigneron drômois installé en bio, souhaite soutenir le programme des Réserves de Vie Sauvage® de l’ASPAS par les ventes de son vin « Merci Dame Nature ». Un grand merci à lui !

A l’ASPAS, nous pensons que l’humain ne doit pas être placé en opposition avec la nature et qu’il faut avoir confiance dans les dynamiques du vivant partout où l’on peut laisser la faune et la flore s’exprimer librement. Nous soutenons ainsi toutes les initiatives de celles et ceux qui s’engagent pour l’intégration et la préservation de ces dynamiques. Le programme Réserves de Vie Sauvage® constitue l’un des maillons les plus protecteurs de cette immense chaine d’initiatives portées par des acteurs qui refusent l’exploitation des ressources naturelles sans limites, pour prendre en considération toutes les autres formes de vie sur notre planète.

C’est le cas de Laurent Habrard, qui est à la tête d’un domaine viticole situé à Gervans, dans la Drôme. Depuis 2008, les 15 hectares de vigne dont il a hérité sont travaillés dans le respect de l’environnement et des méthodes de production issues de l’agriculture biologique. Aujourd’hui, Laurent est même en train de tenter l’expérience de la biodynamie selon laquelle la Terre doit être considérée comme un “Tout”, comme un être vivant qui suit sa propre évolution. Utiliser cette technique est l’occasion, pour Laurent, de « remercier la Nature pour ce qu’elle nous offre et une demande de pardon pour le tort qui lui est fait pour la production du vin ».

Il fait également en sorte que son exploitation soit plus accueillante pour les oiseaux et les chauves-souris en installant des nichoirs. Ces espèces étant de précieuses auxiliaires de culture pour ses vignes.

La Domaine produit essentiellement du Crozes-Hermitage, Saint-Joseph et Hermitage. En 2019, Dame-Nature a été particulièrement généreuse puisqu’elle lui a permis de récolter plus de raisin qu’il ne lui en fallait. Il a donc choisi de transformer ce raisin en un vin complètement inédit pour lui, un rosé tiré à 2000 bouteilles !

Plutôt que s’octroyer les bénéfices de ce surplus imprévu, Laurent a choisi de reverser l’ensemble des bénéfices des ventes de son rosé à l’ASPAS pour l’acquisition de nouveaux terrains libres et sauvages, où quiétude et libre évolution sont de mises. C’est sa façon à lui de remercier la nature pour le cadeau qu’elle lui a fait !

Si chaque bouteille trouve acheteur, ce sont 25 000 euros qui seront donnés à l’ASPAS, permettant d’acquérir 16 hectares de terrain.

>> Pour acheter des bouteilles de rosé à partir du mois de juin, rendez-vous sur : laurenthabrard.com/16hadeviesauvage/

Mais la surface protégée pourrait être encore plus grande, si nous parvenons à réunir plus de fonds. Vous pouvez participer à la grande aventure des Réserves de Vie Sauvage® par un don. Pour faire un don supplémentaire en faveur des Réserves de Vie Sauvage®, cliquez ici



Source link

A lire aussi

L’avenir est aux entreprenants, infatigables fabricants de relations | Le Mouvement Associatif Centre

adrien

Tende (06) : un nouveau témoignage édifiant sur les évènements du 02 août…

adrien

“Ce que j’ai vu, de la part de ces éleveurs, est un acte fasciste”

adrien

En Algérie, la longue marche de la société civile | Le Mouvement Associatif Centre

adrien

Chasser dans une Réserve naturelle est une aberration !

adrien

Destructions de loups : dites NON au nouveau projet du gouvernement ! 

adrien